+32 2 660 21 00 | Prendre rendez-vous en ligne - Consultation: 70€

Le 14 février, c’est la fête des amoureux. Difficile de l’oublier : les vitrines des magasins rivalisent pour nous le rappeler, les messages publicitaires sur les réseaux sociaux se multiplient pour nous donner des idées cadeaux, et les cœurs rouges envahissent la toile pour mettre l’amour à l’honneur. Mais que désirent réellement les hommes et les femmes pour la Saint-Valentin ?

[separator]

Aujourd’hui, la Saint-Valentin permet aux fleuristes de faire en un jour le chiffre d’affaire qu’ils font en général en une semaine. Le premier choix ? Les roses, évidemment. Elles représentent 80% des ventes. Cette fête est avant tout commerciale, non seulement pour les commerçants, mais aussi pour les plus de la moitié des français, selon une enquête de l’Ifop. Mais que représentait-elle à l’origine ?

La tradition serait née en Grande-Bretagne au XIVème siècle. A l’époque, on pensait que les oiseaux choisissaient le 14 février pour s’accoupler. Cette date est donc devenue une fête des amoureux, et s’est répandue à travers le continent bien plus tard. La Saint-Valentin ne serait donc pas ni une fête religieuse, ni une tradition antique. Son contenu érotique est encore bien ancré : selon une enquête d’un célèbre site de rencontre, près de 7 couples sur 10 font l’amour le 14 février, dont près de la moitié par tradition plus que par envie…

Selon les observations des sexologues, les attentes des hommes et des femmes ne sont pas tout à fait les mêmes en ce qui concerne la Saint-Valentin. Les femmes seraient plus sensibles aux attentions subtiles qui montrent que leur amoureux a pris du temps spécialement pour leur faire plaisir. Elles préféreraient recevoir une expérience à vivre plutôt qu’un objet à porter : une journée au Spa, un atelier cuisine ou un mini trip en vélo les toucheraient apparemment plus qu’un parfum ou un bouquet de fleurs. En effet, un présent de ce genre serait apprécié non seulement pour sa valeur, mais aussi pour la démonstration d’attention qu’il manifeste : le choisir a demandé de la créativité, de l’imagination… et des efforts de la part de celui qui l’offre. Cerise sur le gâteau, ce genre de cadeaux peut se vivre à deux : le partage de l’expérience est vécu comme un moment particulier qui prolonge bien plus la magie de la Saint-Valentin qu’une simple boîte de pralines.

Les hommes aussi préféreraient se voir offrir une expérience plutôt qu’un objet, …tant qu’elle est érotique ! Séance d’effeuillage sensuel, remake de Basic Instinct ou moment gastronomique sur son corps nu, les idées ne manquent pas pour faire de cette nuit un moment torride et inoubliable.

Pour prendre rendez-vous: +32 2 660 21 00 Prendre rendez-vous en ligneConsultation: 70€